proverbe 2

Publié le par Betty Faivre

"L'oiseau qu'on égorge danse par douleur."

Oiseau égorgé, Hicham MANSOURI

Explication
: L’image violente de ce proverbe souligne à quel point il peut être absurde de se fier aux apparences. En particulier quand elles contredisent ce que l’on peut raisonnablement déduire d’un homme, d’une chose ou d’un fait.

Proverbe arabe, les apparences

Publié dans Proverbes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article