10 août

Publié le par Betty Faivre

Bon anniversaire Thérèse C ! (1936)

Les fêtes du jour

St-Auteur, St-Blain
St-Deusdedit, St-Laurent de Rome, Ste-Philomène

Le dicton du jour

Froidure à la Saint-Laurent,
Froidure à la Saint-Vincen
t

10 août 1539

Signature de l'ordonnance de Villers-Cotterêts


Par son ordonnance de Villers-Cotterêts (Picardie), le roi François Ier exige que tous les actes administratifs, politiques et judiciaires soient rédigés en français et non plus en latin. C'est une décision importante pour l'unification du royaume. Tous ceux qui parlent la "langue d'oïl", pratiquée dans le bassin parisien et le val de Loire, ont désormais accès aux actes officiels. Dans les faits, il faudra beaucoup de temps avant que l'édit royal entre partout en application. L'unité linguistique ne s'achèvera qu'au milieu du XXe siècle.


10 août 1792
Abolition de la monarchie française


Les insurgés parisiens donnent l'assaut au palais des Tuileries. Le roi est accusé de trahison et rendu responsable de la désorganisation de l'armée. Dans un manifeste publié en France le 1er août, le duc de Brunswick, chef de l'armée prussienne, menace de détruire Paris s'il est attenté à la vie de la famille royale. Furieux et convaincus de la trahison du roi, les sans-culottes marchent alors sur les Tuileries, massacrent les gardes suisses, pillent le palais, contraignant le roi à se réfugier auprès de l'Assemblée. La monarchie tombe et la famille royale est conduite à la prison du Temple.


10 août 1826
Les premiers omnibus


Stanislas Baudry, un ancien officier de l'Empire, ouvre à Nantes la première ligne de transports en commun. Elle est couverte par deux voitures à chevaux d'une capacité de 16 personnes. Le mot "omnibus" vient du fait que les voitures stationnaient devant la boutique du chapelier "Omnes". Stanislas Baudry ira ensuite faire carrière à Paris où il créera un réseau de 18 lignes d'autobus.


10 août 1949
Le premier Conseil de l'Europe


Le Comité des ministres et l'Assemblée consultative européenne, les deux principaux organismes du Conseil de l'Europe, sont réunis pour la première fois à Strasbourg. Le premier est accueilli à l'hôtel de ville et le second à l'université. Cette nouvelle institution est née de la volonté des dix Etats européens de s'unir au sein d'une nouvelle institution afin de défendre des valeurs communes : les droits de l'homme et la démocratie. En 1977, le Conseil de l'Europe investira le Palais de l'Europe, à Strasbourg.



Publié dans Ce jour-là

Commenter cet article