Martin Vidberg

Publié le par Betty Faivre

L'actu en patates

Martin Vidberg travaille toujours sur papier avant de passer à l'ordinateur.

Photo Ludovic LAUDE


Pour Le Monde.fr, Martin Vidberg a imaginé les vacances du Président Sarkozy depuis son village du Doubs. Il n'imaginait pas que certains en feraient tout un fromage.

Au départ, il trouvait l'exercice rigolo, il s'est vite rendu compte que tout le monde le prenait au sérieux. Martin Vidberg, enseignant et auteur de BD dans le Doubs, dessine et écrit pour Le Monde.fr. « Je travaille directement en ligne sur le blog et je tiens ce site depuis un an et demi. » Mais jamais un sujet n'a provoqué autant de réactions que les vacances du Président. « On voit Nicolas Sarkozy tellement actif, je trouvais cela amusant de l'imaginer ne rien faire. Le site a reçu plus de 50 000 visites par jour et Le site a reçu plus de 50 000 visites par jour et les gens ont parfois du mal à réaliser que ce sont des planches humoristiques. »

Si beaucoup l'ont félicité, d'autres lui ont dit que ces petites plaisanteries de l'été pourraient donner « une scandaleuse image sympathique du président de la République », comme le guignol de Jacques Chirac qui aurait contribué à son élection.

 

Avertissement

Martin Vidberg garde la tête froide, il fait tout de même moins d'audience que les Guignols.

Certains lui ont cependant demandé de prendre ses responsabilités dans le débat politique. Que faire, répondre, ne pas répondre ? Conciliant, il s'est fendu d'un avertissement : « Attention, la lecture de cette planche peut conduire à trouver Nicolas Sarkozy sympathique, et au détriment de toute réflexion politique, vous amener à voter pour lui. Même si aucune élection n'est prévue avant un petit moment, si vous croisez un bureau de vote, une boîte aux lettres, une urne funéraire, soyez attentif de ne pas y glisser un bulletin de vote ! »

Humour

 

Une des planches que l'instit' de Goux-les-Usiers a dessinée pour Le Monde.fr.
«Les gens ont parfois du mal à réaliser que ce sont des planches humoristiques », constate l'auteur


C'est encore par l'humour qu'on s'en sort le mieux. Martin Vidberg avait prévu de raconter les vacances de Nicolas Sarkozy pendant trois semaines, il a finalement tenu quinze jours. « Je me suis lassé en cours de route. Je fais du dessin de presse mais pas du dessin politique. J'ai très vite laissé tomber la lecture des commentaires des visiteurs mais je ne regrette rien, c'était une expérience et, au départ, j'y ai pris beaucoup de plaisir. »

Martin Vidberg aime explorer de nouveaux territoires. S'il est toujours enseignant à mi-temps à Goux-les-Usiers, son travail d'auteur lui prend de plus en plus de temps. « Je tente des choses différentes. »

  • En 2006, il sort son premier livre : « Le journal d'un remplaçant » (Ed. Shampoing).
  • En 2007, il fait de la pub à la télé pour une société d'assurance. En 2008, il se lance dans le dessin de presse.
  • Récemment, un journal allemand réputé a repris une de ses planches sur les vacances de Nicolas Sarkozy : « L'article portait sur les représentations que les Français avaient de leur Président. »
  • Bientôt la rentrée, Martin Vidberg a deux jeunes enfants et, cet été, il n'a pas pris beaucoup de vacances : « On est parti trois jours dans les Alpes et je me suisretrouvé à dessiner pour le Nouvel Obs. »
  • Hier, sa soirée était tout occupée : « J'ai plusieurs BD à rendre pour demain. »

À chaque fois, on reconnaît sa patte, ses bonhommes en forme de patates.

Michèle YAHYAOUI

 

Publié dans Les gens

Commenter cet article