La gale à l'Elysée

Publié le par Betty Faivre



Il y a des cas de gale chez les gendarmes de l'Elysée.
Cette affection de la peau est propagée par un acarien microscopique, dont le nom est le sarcopte.
Ça ne s'invente pas !



Des cas de gale ont été signalés chez des gardes républicains logés au sein du palais présidentiel dans des locaux « vétustes », selon les militaires qui ont révélé l'épidémie.

Plébiscité par le public lors des journées du Patrimoine, le Palais de l'Élysée dissimule des recoins moins fastueux que les salons dorés ouverts une fois l'an aux visiteurs. Dans une lettre publiée sur le site de l'Association de défense des droits des militaires (Adefdromil), des cadres de l'armée viennent de mettre à jour la « vétusté des locaux dans lesquels les gardes républicains travaillent 24 h sur 24 et 365 jours par an », tout en révélant que « quatre cas de gale » avaient été diagnostiqués dans les rangs au cours de l'été. Le tout sous couvert d'anonymat, l'obligation de réserve interdisant à ces militaires de s'exprimer publiquement.
.. La suite ...
Est Républicain

Publié dans Res Publica

Commenter cet article